Rechercher

A la découverte des saltiques...

MES CONSEILS POUR LES OBSERVER ET LES PHOTOGRAPHIER


Vous aimez, comme moi, le monde minuscule ?

Alors bienvenue sur cet article qui va vous permettre de mieux connaitre les saltiques! 🕷


C'est une toute petite araignée qui saute, j'adore les croiser! 😍

Les araignées n'ont pas une très bonne réputation, pourtant la majorité d'entre elles ne sont pas dangereuses. Personnellement pas question de cohabiter avec une araignée dans la maison...la peur m'en empêche.

Les saltiques mesurent quelques millimètres, la plus grosse que j’ai vu devait faire un cm.

La preuve en image :



Certaines, souvent le mâle, ont de superbes couleurs pour séduire les femelles, je les trouve

MA-GNI-FI-QUES ! Même pour une arachnophobe c'est possible alors c'est dire !


(mâle SAITIS BARBIPES)


Les saltiques ne font pas de toile !

Elles ont d'autres pouvoirs pour chasser : la vue ! Elles possèdent 8 yeux !!! 👀👀👀👀

Les deux yeux de devant servent à évaluer les distances et les 6 autres perçoivent les mouvements de leur proie ! Elles possèdent donc une vison à 360° !!

Il y a aussi leurs pattes, qui ont des capacités rebondissantes , elles peuvent réaliser des sauts de 3 à 30 fois leur taille, épatant non ? C’est comme si nous on pouvait faire en un seul saut une cinquantaine de mètres ! Elles devraient participer aux jeux olympiques !

C’est de là que leur vient leur nom de saltique qui signifie salto donc saut.

Elles peuvent même se protéger en cas de mauvaise chute avec un fil de soie qu'elles peuvent sécréter!

(mâle EVARCHA ARCUATA)


OU ET QUAND PEUT ON LES OBSERVER ?


Les saltiques sont faciles à observer malgré leur petite taille, elles se baladent souvent sur des zones où il est facile de les repérer comme sur les murs de la maison, sur les dalles de la terrasse.

Elles sont alors bien plus faciles à trouver que lorsqu'elles sont dans l'herbe!

On les trouve aussi souvent à l'intérieur de la maison, elles aiment passer l'hiver au chaud !

Elles aiment le soleil, et sont très actives sur les jours les plus chaud de l’année.🌞


(femelle PSEUDEUOPHRYS ERRATICA)


MES CONSEILS POUR LES PHOTOGRAPHIER :


Les saltiques sont photogéniques mais pas si faciles que ça à photographier !


1/ Si vous êtes tendu, pas la peine de vous y coller, il faut que vous vous sentiez PATIENT !


Elles bougent beaucoup et la mise à point n'est pas facile à faire, il ne faut pas rater les deux gros yeux ! Par contre elles sont curieuses, elles s'arrêtent de temps en temps, elles regardent autour d'elles et c'est là qu'il faut déclencher !!

Bon, attention, elles pourraient aussi bondir sur votre objectif, ou même sur vous, ce qui peut surprendre quand on a l'œil dans le viseur !


2/ Ne pas hésiter à déclencher!


C’est complétement normal de rater plusieurs images, soit la mise au point est à côté, soit la saltique est partie, soit le cadrage est mauvais, ou bien un élément vient gêner la lecture de l'image.

A force d'essayer encore et encore on finit par avoir une photo nette et bien composée, une seule photo réussie suffit et c'est un plaisir de découvrir leur bouille !


(mâle PHLEGRA BRESNIERI)

(mâle MARPISSA MUSCOSA)


3/ Utiliser un objectif macro


Il faut être proche du sujet donc seul un objectif macro peut permettre de faire la mise au point en étant proche du sujet. Cela dit, il n'est pas nécessaire de rester au rapport 1.1 à part si vous voulez un très gros plan. Pas indispensable d'avoir des bagues-allonges ou des bonnettes.

Personnellement j'utilise uniquement un objectif macro, le 85mm sur mon Z50.

Parfois je mets le flash interne, mais c’est de moins en moins vrai.

Je préfère utiliser la lumière naturelle.


4/ Se positionner à leur hauteur et faire la mise au point sur les yeux


Mon ouverture est en générale située entre F4 et F5.6, sachant que plus on se rapproche, plus la zone de flou s'agrandit. Il est donc possible de fermer encore plus le diaphragme pour les plus gros plans. Mais attention à la perte de lumière, à compenser avec les ISO éventuellement ou un flash.

Je fais la mise au point soit de manière automatique soit manuellement, en avançant ou reculant mon objectif quand je n'arrive pas à mes fins avec l'autofocus.

(mâle PSEUDEUOPHRYS ERRATICA)


5/ POUR UNE IMAGE ESTHETIQUE


Comme je disais , les saltiques sont souvent sur les murs de la maison! Pour les photographier ce n'est ni pratique ni esthétique. Je les prends dans mes mains, elles ne sont absolument pas peureuses.

Je les pose ensuite sur des fleurs, des feuilles ou tout autre support naturel. Je les laisse se balader sans les perdre de vue, et je déclenche, j'échoue, je recommence. Il y a des jours où je ne réussis pas, et ce n'est pas grave car quand on réussit, la joie est encore plus intense! 😁


Alors, vous avez envie d'essayer?


Il y a plus de 150 espèces en France et 4000 sur la planète, c’est la plus grande famille d’araignées!

Ma préférée c'est le mâle de saitis barbipe, avec ces yeux verts et ces couleurs orange !

Le mâle “danse” pour séduire la femelle, c'est un magnifique spectacle que vous pourrez voir dans la vidéo à la fin de l'article.


(mâle SAITIS BARBIPES en train de séduire la femelle)


Après avoir été fécondée, la femelle s'enferme dans une loge de soie où elle restera avec ses œufs jusqu'à leur éclosion. Les jeunes sont aveugles à la naissance et doivent attendre leur première mue pour y voir clair et partir de leur coté. Ils quittent alors le nid pour courir chasser. La femelle meurt peu après.


(femelle SAITIS BARBIPES )

(mâle SAITIS BARBIPES)


J'espère que cet article vous aura appris des choses sur les saltiques et que ça vous donnera envie de les observer, voire même de les photographier. 📷


Ci dessous la vidéo qui vaut le coup d'œil !



A bientôt pour un prochain article.


Lydie BREDA

Photographe

94 vues5 commentaires